Avant la parole, des signes pour communiquer !

De nombreux parents sont souvent frustrés, voir désarmés, quand ils essaient de comprendre plus précisément leurs petits. En voyant un signe précis associé et de manière répétée à des mots comme “fatigué” ou “faim”, l’enfant les comprend, les assimile et peut les reproduire. Ainsi, il peut exprimer quand il veut dormir ou manger. Les interactions se passent plus facilement et surtout plus explicitement.

Origine de la méthode

Elle trouve sa source dans les années 80, époque où des psychologues américains ont constaté que, dans les milieux qu’ils fréquentaient, la langue des sourds et des mal-entendants pouvait constituer un moyen de communication non verbal aussi efficace chez les enfants sourds et malentendants que chez les enfants entendants.

Dans ce même courant, Nathanaëlle Bouhier-Charles et Monica Companys ont créé en France, le concept « Signe Avec Moi » (SAM) et l’ont essaimé en Belgique et en Suisse.

J’ai suivi une formation en France afin de devenir animatrice d’ateliers. Et depuis 2009, je propose des ateliers sous le nom de Premiers Signes. J’ai fait partie de l’association Signons Ensemble Suisse auprès de laquelle j’ai suivi la formation pour intervenir dans les lieux d’accueils.

Construit à partir de signes empruntés à la Langue des Signes Française (LSF), cet outil va permettre à l’enfant de communiquer avant la parole. Ainsi, le bébé va pouvoir « signer » avant de parler.

Comment est-ce possible ?

A partir de 8 mois environ, le bébé imite son entourage. A sa façon, il apprend vite à dire « au revoir » avec ses mains, envoyer un baiser, imiter les marionnettes, ouvrir la bouche pour mimer un poisson… si bien que, déjà, toute une communication non verbale se met en place. Cet apprentissage naturel, commun à tous les enfants peut toutefois être soutenu, enrichi et structuré par la LSF en suivant les ateliers Premiers Signes

De cette manière, les parents, les frères et soeurs, la famille élargie, les éducateurs en garderie, les mamans de jour vont pouvoir apprendre au bébé différents signes afin qu’il puisse communiquer ses besoins : têter, fatigué, je t’aime, câlin…

Quand commencer ?

Le plus tôt possible dès que l’enfant acquiert une certaine maîtrise du geste.
Plus le parent signe tôt avec l’enfant, plus le bébé va se familiariser et avoir envie de signer aussi.
La parole est le fil conducteur et le signe est là en soutien.
Exemple, pour : « As-tu encore faim ? Veux-tu un autre bout de banane ? »
Les signes seront : encore – faim – banane

Retard dans l’apprentissage de la parole ?

La parole accompagne le signe. Les signes sont plus longs et moins expressifs que la parole ce qui fait que l’enfant entendant va laisser les signes au fur et à mesure que le langage fera son apparition.

Un bébé qui marche à quatre pattes ne va pas rester à ce stade. Il se mettra debout pour marcher.
De même un bébé qui signe va petit à petit se mettre à parler. Il a même été prouvé que le langage d’un bébé signeur était plus évolué ainsi que son développement affectif car les signes vont lui permettre de l’affiner et de le partager.

Avantages de signer avec son enfant

Tout parent communique avec son bébé.
Cependant, le bébé a peu de moyens de se faire comprendre : les pleurs, la colère, un sourire pour communiquer ses besoins, ses peurs ou ses envies.

Lorsque votre bébé pleure :
A-t-il faim ? peur ? Sa couche est-elle sale ? A-t-il envie d’un câlin ? A-t-il vu une abeille qui l’a surpris ?

Avantage pour l’enfant :
Avec les signes, il pourra communiquer ses besoins, ses envies.
Les pleurs seront moins présents !!!

Avantages pour le parent :
Le stress de ne pas comprendre le bébé disparaît aussi !!!
Beaucoup moins d’interprétations, de temps perdu, de doute… le calme peut prendre sa place !
Un dialogue peut s’installer : bébé a vu le chat du voisin passer mais vous ne l’avez pas vu ! Il peut vous signer sa découverte et son vécu… vous pouvez mettre des mots sur ses signes : tu as vu un chat ? le chat du voisin ? il courait… etc.
Le plaisir de l’échange, la découverte de l’univers de son enfant s’épanouissent d’une manière toute particulière !

Comment apprendre à signer ?

Lors d’une série d’ateliers où les chansons, contines et histoires sont reines ainsi que les rires et la bonne humeur ! Les ateliers comprennent 4 séances de 50 minutes.